Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

samedi 22 août 2015

Sobriété, une invitation dans notre quotidien

C'est l'un des derniers articles d'Hëlëne qui m'inspirent ce billet. Faire du tri, épurer dans les objets du quotidien, nos armoires, les jouets. Je ne vais pas faire écho à son article, c'est bien pour ça qu'on a mis en place cette colocation d'ailleurs, mais ça me donne envie de rebondir sur ce qui découle des commentaires sur la question des jouets.

Dans un mois, c'est l'anniversaire de Petit Chou, il aura deux ans, et il veut "un cadeau, gros comme ça et vert et pleins d'aut'."
Bon.
Il ne croule pas sous les jouets, on n'a d'ailleurs pas de quoi faire une rotation hebdomadaire, malgré tout, une partie reste inutilisée.  En fait très clairement, Petit Chou joue très peu avec des jouets (hormis les voitures et les animaux), il préfère faire des activités: jouer au ballon, observer dans le jardin, jouer avec de l'eau, ramasser des cailloux....et participer à notre vie.



On a souvent tendance à croire que nos enfant n'ont pas les compétences requises pour participer à notre vie quotidienne sans faire appel à des outils spécifiques ou des ersatz, où à trouver que le quotidien est plus rapide et facile quand ils jouent de leur côté. Les enfants ne sont pas des adultes, on ne peut pas les considérer comme tels, mais ils sont plein de ressources et de capacités.

Les inviter dans notre quotidien, c'est nous montrer disponible pour eux, tout en leur donnant des responsabilités à la hauteur de leur compétences, c'est les laisser prendre leur place dans la famille. C'est aussi leur ouvrir les portes de notre univers à nous, adulte et leur permettre d'apprendre et de jouer autrement, plus simplement peut être, en tout cas de jouer comme ils le sentent avec ce qu'ils décident être digne de jeu.

Bien souvent, le jouet  enferme. Penser par des adultes, même bienveillant le jouet est réduit et réducteur au lieu d'accompagner le jeu. Bien souvent, le jouet est le miroir du parent, de quoi prolonger son monde à travers son enfant. Que ce soit une petite machine a coudre pour un parent couturier, un arc en ciel grimm, ou une tour rose, qui cela sert il le plus? qui se projette? On le fait tous, bien sûr, moi la première...

Chez nous, il y a des puzzles, des perles à enfiler, des cubes ...mais depuis un moment, voilà ce que veut Petit Chou, il veut coudre!

La couture, c'est des aiguilles, des ciseaux, des machines mais c'est aussi à leur portée si l'on veut bien les laisser y rentrer.








Tout ce matériel prend une autre dimension dans ses mains. Je suis sure que personne n'avait jamais regardé les cannettes de machines sous cet angle. C'est plein de couleur, c'est lumineux, ca roule, ca s'empile, c'est plein de textures, ça fait du bruit quand on les entrechoque et on peut "mouliner" ( Petit Chou est aussi pêcheur) pour rembobiner le fil. Pas besoin de boite de couleur, pas besoin de cubes, pas besoin de perles.....Juste laisser les enfants partager ce qui nous anime.

Depuis plusieurs jours, donc, on couds ensemble, il y a des ratés, mais surtout il y a un plaisir partagé (et quelques raleries aussi, soyons francs!)


video
 
sa petite pochette cousue à 4 mains dont deux dodues, décorée par ses soins!
 


Alors que faire de cette question de jouets?Dans un mois Petit Chou aura 2 ans et 3 mois après, Noel arrive. Si il n'y a aucun souhait ni aucune  "liste au père noël" , qui sera le plus déçu?
A ce stade de la réflexion, la liste ne sera pas vierge bien sûre, mais ne comportera  peut être pas de jouets:
-de la musique et des histoires  pour son lecteur cd qu'il nous demande
-des parties de pêche avec son père plutôt qu'une pêche jouet? (mais résisterais je à l'envie de lui en faire une????)
-une draisienne, en remplacement de son porteur.




Rien d'autre ne lui semble nécessaire, la seule chose dont il ait besoin de manière illimitée, c'est de partager du temps. Ca tombe bien, c'est gratuit!







8 commentaires:

  1. Quelle merveilleuse vidéo ! Merci !! La chasse aux escargots a-t-elle été bonne ?!!

    Tes canettes multicolores m'attirent beaucoup aussi ! J'ai remarqué que mes enfants aiment surtout faire comme nous et avec nous ! Equeter les haricots verts, balayer, jouer avec l'eau (pardon, faire la vaisselle !), cuisiner, monter les œufs en neige... Le plus dur, je trouve, c'est de réussir cette intégration dans le quotidien, ce qui est parfois difficile (il peut générer des tensions entre frères et sœurs, parent-enfant en fonction de l'état de fatigue).


    Si tu me permets Charlie, je mets en lien un article que j'avais écrit sur ce sujet, car finalement, je le trouve très déculpabilisant ! http://maviedefamille.canalblog.com/archives/2015/02/10/31475526.html

    Pour les jouets, vaste sujet ! Mais, moins il y en a, plus ils servent ! Je suis ravie d'avoir réussi à limiter l'invasion par la famille pour les 5 ans à 2 jouets (voiture télécommandée + camion cars).

    J'ai adoré que mon fils me demande à Noël dernier 5 trottinettes.
    - Pourquoi 5 ?
    - Une pour chacun pour se promener !!
    (bon, il a rajouté aussi "des milliers de cadeaux" !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi pour ce bel article! je t'en prie permets toi de partager, ce lieu est fait pour ça! j'ai d'ailleurs répondu directement sur ton blog. La chasse aux escargots (vides) et la cueillette de cailloux ont été très bonne, Petit Chou gardait bien sur lui sa pochette en bandoulière! Il me réclame chaque jour de la couture...il est vrai que pour nous qui n'avons qu'un seul enfant pour le moment, il est facile de 'l'intégrer dans notre quotidien, il cuisine tous les jours avec nous, fait du ménage, me ramène le linge etc etc... a plusieurs c'est effectivement plus compliqué et doit demander une sacré organisation pour que chacun trouve sa place sans se sentir léser. Mon fils a vraiment très peu de jouets et j'ai beau en retirer, ils ne jouent pas plus avec! mais comme toi je pense qu'a ces âges la, les jeux comptent bien plus que les jouets et si on doit occuper la maison d'objet, ce sera pour laisser la place aux jeux d'imitation qui font partie d'une catégorie a part à mes yeux. Pour le reste, entre les objets de nature et nos différentes passions, je crois qu'il y a suffisamment d'objets inspirants!
      La remarque de ton fils est très belle, empreinte d'un bel esprit de partage!

      Supprimer
  2. " Je suis sure que personne n'avait jamais regardé les cannettes de machines sous cet angle". Et bien si ! Meuah ! Figures-toi que j'adore me promener dans une mercerie juste pour le plaisir des yeux et que j'ai longtemps gardé un tas de trucs de couture, moi qui ne couds pas, juste parce que je trouve ça trop beau. Les palettes de fils, les boutons, les rubans. Moi dans une mercerie j'ai 3 ans, c'est une caverne aux merveilles pour moi.

    La pochette à 4 mains c'est génial !! <3. La couture avec maman, la pêche avec papa, ce sont vraiment de belles transmissions de vos passions qui forment un héritage tellement authentique ! C'est génial qu'il adhère et que vous puissiez partager ça avec lui !

    Et je confirme, les cadeaux -jusqu'à un certains âge du moins- quand il y en a peu c'est les adultes que ça dérange. Minimog me parle de son anniversaire depuis 3 semaines et elle n'a jamais abordé le mot "cadeau". Ce qu'elle veut, c'est une belle fête avec plein de gens. Mais je suis sûre que quand j'amènerais mon idée de cadeau unique (conséquent certes, mais unique) je vais faire jaser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bien entendu ma belle, je ne t'incluais pas dans cette phrase! je te connais suffisamment bien pour savoir que tu es le genre de personne qui regarde le monde autrement! comme je te rejoins sur les merceries, et les papeteries aussi d'ailleurs!
      Pour être exacte, ce n'est pas tant que Petit Chou adhère, puisqu'on ne lui a rien proposé, c'est qu'il réclame. De la même manière qu'il se mets à écosser les fèves dès que je les sors, il demande à coudre quand je m'installe et à pêcher dès qu'il voit de l'eau!
      Il est clair que ca déroute les adultes, parce que beaucoup je pense ne savent pas comment faire autrement!

      Supprimer
    2. Quand je disais "adhérer" je voulais dire qu'il s'intéresse à ce que vous faites. Bon, formulé comme ça, ça parait évident mais j'ai pourtant des témoignages de parents chez qui ça ne fonctionne pas autant. Je pense à Krys notamment qui peint, coud, dessine, etc. à longueur de journée chez elle et pour autant, je n'ai pas l'impression que sa fille ait une attirance particulière pour tout cela pour autant.

      Supprimer
    3. ca doit aussi être une question de tempérament, et de relation aux parents. De ce que j'en connais, sa fille et mon loulou sont trèèès différents et sa fille semble avoir des besoins spécifiques alors que Petit Chou est très fusionnel, il a certainement plous d'imitation de sa part que d'adhésion volontaire réelle. ces fameuses choses que l'on fait siennes mais qui ne nous appartiennent pas!

      Supprimer
  3. Ah je me souviens aussi de la première pochettes de ma grande faite à 4 mains, quel bonheur! Et maintenant, à force de me voir tricoter, elle veut s'y mettre... Elle manie la perceuse à merveille et aide souvent le papa à l'atelier... il n'y a pas de meilleurs jeux ;-)
    Ici aussi, pas trop d'invasions de jouets... je limite et j'en suis ravie, je préfère un beau livre, une place pour un joli parc, un musée, une sortie restaurant exceptionnelle ou un magnifique feu de camp!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. être dans la vie, être ensemble, il n'y a pas de plus beaux cadeaux au monde que l'on puisse faire à nos enfants!

      Supprimer