Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

vendredi 15 mai 2015

Propreté - le petit truc qui change tout.

Grand moment ! Jeudi 14 mai, Minimog nous fait sa première journée sans couche et sans accroc ! le résultat d'un long processus qui n'a trouvé de résolution que lorsqu'un tout petit détail a été changé.

Pour la propreté, je ne me suis jamais trop pris la tête. J'ai essayé au début le : "tu la mets sur le pot et tu racontes des histoires jusqu'à ce qu'elle fasse pipi" - mouais, le pot est devenu un coin bibliothèque, point. Et si par hasard Minimog y faisait un pipi, elle n'en avait strictement rien à carrer ! Pot = lecture. 'Pas vraiment le but recherché...
Hors de question pour moi d'introduire la méthode du : "Si tu fais pipi dans le pot, tu auras un bonbon" dont je pense personnellement, le plus grand mal.
Alors je n'ai très vite rien fait du tout. Enfin si, j'ai mis un pot à disposition de Mademoizelle, elle s'est imposée je lui ai laissé accéder aux toilettes quand je faisais pipi "pour qu'elle voit" ; et point.
Je me disais que quand elle aurait envie, elle ferait d'elle-même.
Du reste, à part le facteur pollution, ça ne me gênait pas qu'elle prenne son temps.

On a bien connu une période vers 18 mois où elle allait très régulièrement aux toilettes de façon totalement autonome pour installer sa cuvette, retirer ses vêtements, monter sur les WC, s’installer, prendre du papier WC, s'essuyer la zézette, redescendre, tirer la chasse, et se rhabiller (parfois)..... Sans jamais faire un seul pipi. Le fait se savoir que pour un bambin le processus compte plus que le résultat m'a aidé à comprendre au bout d'un moment que c'est le rituel qui l'intéressait et toutes les compétences que ça mobilisait pour elle. Pas (du touuuuut, nnooooon !) le fait de faire pipi.

Puis, longue traversée du désert : Minimog boude son pot de plus belle entre deux pipis trimestriels auxquels je ne crois plus...
Puis elle commence à ne plus vouloir de couches. Je me dis : pas de couches = pot ou WC.... NAN ! = cul nul toute la journée et pipis par terre à répétition. Le fait d'avoir à se laver, à laver le sol, et se changer à chaque fois n'y change rien. Ça l'ennuie, mais elle continue.
"Maman ! pipi !
- tu veux faire pipi ?
- oui
- tu faire dans le pot ?
- non
- dans les WC ?
- non
- dans la couche ?
- non
- mais tu veux faire pipi ?
- non
- tu es sûre ?
- oui.
- pas de pipi ?
- non.
- sûre, sûre ?
- oui !
 ......
- Maman j'ai fait pipiiiii !

Où est le "hic"?

Jusqu'à un jour il y a quelques semaines, lors d'une réunion de famille chez ma grand-mère. Cette dernière vient me voir en me disant "Minimog a fait pipi dans le pot" - salve d'applaudissement familial, la ola et tout le timtouin devant mon regard blasé - "Non mais, elle a été le chercher toute seule, et elle a tout fait toute seule, je n'ai rien fait". Ah !!! Ca, ça change tout, ça !  Ca ma bonne dame, c'est un authentique début de volonté de faire pipi dans le pot. Et ce n'est pas la première fois qu'elle fait chez les autres d'ailleurs. Retour à la maison : rien.

Et là c'est l'illumination : c'est le POT qui ne va pas. Je le sentais pas d'ailleurs ce pot quand je l'ai eu mais, bon, on me l'avait donné alors.... Pourquoi en prendre un autre.
J'en parle à Charlie qui me propose un pot dont elle ne se sert pas car il est beaucoup trop grand pour son fils.



Un vrai petit WC pour bambin, avec des emboitements pouvant accueillir des livres et du papier WC. La partie verte se détache et du coup, Minimog peut sans souci aller jeter elle-même son pipi dans le grand WC. Je le sens bien c'ui-là ! Et bingo, le jour même, Minimog nous fait pipi dedans, une semaine après, sa première journée total pipi sans faute.
Elle n'arrive apparemment pas encore à faire caca dedans et d'elle-même en fin de journée, m'a redemandé une couche après plusieurs essais infructueux. Super ! Ça me va, c'est un petit pas en avant mais il est prometteur et surtout, il vient d'elle. Elle a fait ce pas, d'elle-même, j'ai juste (avec l'aide de Charlie que je remercie mille fois) mis le bon matériel à disposition.
Le pot... le truc auquel je n'avais pas pensé et pourtant.... Alors si ça bloque chez vous aussi pour une raison que vous ne comprenez pas, pensez-y ! ;-)

5 commentaires:

  1. 100% d'accord ! le pot est très important. Il n'a pas forcément besoin d'être aussi perfectionné que le tien, mais doit permettre une bonne assise à l'enfant (et donc idéalement il faut choisir le pot avec l'enfant et pas 1 an trop tôt !). Chez nous c'était le contraire, c'étaient les pots des grands-parents qui ne marchaient pas. Et pour cause : ils étaient trop petits, ils ne permettaient pas de poser les pieds à plat et le zizi passait limite par dessus bord !

    Il y a des enfants aussi qui aiment passer direct ou très vite au réducteur de cuvette (et c'est chouette pour les parents).

    Sinon tout comme toi, je ne me suis pas intéressée à la propreté. Je n'ai jamais mis sur le pot en ritualisant, juste quelques fois en expliquant. Et en effet, l'enfant va le chercher quand il est prêt. Je suis incapable de dire à quelle date, ni quel mois, ils sont devenus propres. Et à chaque fois, en 2 jours c'était fait. Encore un cas en éducation où less is more :-)

    Chloé

    (mon petit truc perso : dès que l'enfant commence le pot, j'arrête les couches de jour, même quand on sort. C'est stressant et il y a forcément des accidents....mais l'enfant est à fond sur la question et j'ai l'impression qu'ils retirent une certaine fierté qui les motivent.)

    RépondreSupprimer
  2. Oui je dois préciser que, le modèle de pot qui convient à ma fille ne conviendra pas à tous les enfants. Par observation, j'en ai déduis (à raison apparemment) qu'elle aime les "mini WC" (alors que le premier pot qu'on avait était très minimaliste). Mais pour bébé 2 ce sera peut-être l'inverse, ou encore un autre genre. Il n'y a pas de "bon" modèle, seulement celui qui convient à l'enfant.

    RépondreSupprimer
  3. Ravie d'avoir pu t'aider sur ce coup! j'ai pu voir le plaisir qu'elle tire à faire pipi dans le pot et a tout gérer toute seule! Pour le reste, chaque enfant à ses préférences et le confort est effectivement important. J'ai moi aussi mes préférences entre toilettes immenses, de taille normal, à l'ancienne avec le broc ou façon toilettes turques....et je me souviens enfant de mon refus systematique d'aller aux toilettes chez ma grand mère (qui n'avait pas l'eau courante...) quitte à faire des cystites.... Du coup, on cherche encore ce qui convient le plus notre Petit Chou. Visiblement il préfère le réducteur, mais le pot que l'on a est trop petit, comme le dis Chloé, le zizi passe par dessus, et elui que j'ai donné à Hëlëne, le prive d 'autonomie, beaucoup trop gros pour lui....La quête du pot est en marche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charlie, si ça peut aider, nous avons le multi confort de bebeconfort

      Supprimer
  4. J'ai oublié de signer : Chloé

    RépondreSupprimer